Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 20:06

Depuis deux semaines maintenant, notre marché accueille deux nouveaux commerçants, la Boucherie Provinciale et la Rôtisserie Gourmande.

Ces deux commerces bien connus de nos voisins  boisséens viennent dynamiser notre marché qui, il faut bien le dire, ne brille pas par l’abondance de son offre. L’énergie et la bonne humeur des commerçants actuels ne suffisant pas à créer un pôle « commerçants » suffisamment attractif.

 

Comme le fait remarquer Roger de la boucherie provinciale : il n’y avait rien à Limeil, c’est malheureux, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose».



La Boucherie Provinciale est animée par un brévannais et son épouse qui parlent de leurs produits avec passion. Des produits de qualité sélectionnés pour la plupart directement chez les producteurs.

 

La Rôtisserie Gourmande est spécialisée dans la volaille de Challans et propose une large gamme de plats préparés ( cochon de lait, salades, taboulé, côtelettes d’agneaux,…)

 

Nous sommes heureux  de les accueillir et espérons que nous serons assez nombreux chaque semaine à venir gouter leurs spécialités.

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 22:29

Nous avons reçu dans nos boîtes aux lettres en mars, un questionnaire sur les attentes des brévannais concernant le Plan Local d’Urbanisme ( remplaçant le POS Plan d’Occupation des Sols).
A l’époque je me montre ravi de l’initiative démocratique, malgré une approche méthodologique largement contestable (cf mon post du 17 mars 09).




Déposés dans les boîtes, soutien du site internet de la mairie, notre avis semble en mars intéresser la municipalité… « Un questionnaire pour mieux connaître nos attentes »…





La municipalité, lyrique, s’enorgueillit de faire appel à l’institut CSA pour l’analyse des résultats (pour 400 questionnaires reçus je serai curieux de connaître le coût au questionnaire) promet présentation publique et présentation intégrale des résultats dans le CASTOR.

Depuis, des castors sont passés sous les ponts…et sauf erreur de ma part pas de publication des résultats.

Monsieur le maire :

S’agissait il uniquement d’une opération de communication sans fondement ?

Quels sont les résultats ?

Quand seront ils publiés ?

Quels commentaires (nous avions un champs libre à la fin du questionnaire) avez vous reçu ?

Quels enseignements en avez vous tiré ?

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 23:43

Ce dimanche , nous avons profité de la brocante brévannaise d’automne sous un soleil peinant à masquer les premiers frimas d’octobre.

Le plan de communication dans les revues spécialisées a fonctionné à plein drainant une foule considérable dès les premières heures de la matinée. Le succès ne se démentait pas l’après midi les chineurs laissant la place aux familles, enfants et poussettes en tête.

 

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 22:57

Il ne s’agit pas d’évoquer à nouveau le fond du sujet. La Poste changera de statut c’est quasiment acquis ( cf mon post précédent). Le combat a mener, selon moi,  consiste à placer notre gouvernement devant ses responsabilités : l’avenir des agents, le risque accru de désertification de nos campagnes, le maintien majoritaire de l’Etat dans le capital….

Des associations, syndicats et partis politiques se sont mobilisés pour peser et marquer au fer la volonté de nombre de français de conserver La Poste dans une logique de service « public » dans nos villes… et nos campagnes.

Majoritairement de centre et de gauche, la démonstration de force,  vous l’avez vu se fit par le biais d’une votation nationale qui bien que non officielle a eu le mérite de montrer le fort attachement des français pour leur Poste (plus de deux millions de votants).

A Limeil Brévannes également, la votation était organisée et fut à mon sens, maladroite et contre productive.

En effet, je trouve gênant  l’utilisation du logo de la ville, du logo des brévannais, peu importe le fond, le « pour » ou le « contre » objet de ce tract, ce qui m’interpelle c’est le dévoiement du logo de la ville vers des logiques partisanes.

Autant, vous l’avez compris, je soutenais cette « pétition géante » et le poing sur la table porté par les français autant je ne peux que regretter l’approche poursuivie par la municipalité :

Utilisation du logo de la ville
Le logo appartient à tous les brévannais et ne doit pas à mon sens être utilisé à titre partisan.

Incitation à imprimer en « masse » le tract ( cf site de la ville)…
La logique responsable…oubliée ?

Distribution de tracts en Couleur dans les boîtes aux lettres brévannaises.
Le noir & blanc est moins clinquant mais bien suffisant, je pense…

Un ton paternaliste ou l’on nous dit ce que nous devons penser
Pour ma part, je trouve insupportable que l’on me dise ce que je dois penser ou voter.

Au final, je préfère l’action de la municipalité de Boissy saint léger  (municipalité divers gauche également).

Celle-ci fait preuve de recul et de maturité en mettant en avant les partis politiques initiateurs de mouvement plutôt que la municipalité et en choisissant une impression des tracts responsable en noir & blanc ( cf ci dessous).

 

 

Tract Limeil Brévannes

Tract BOISSY SAINT LEGER

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 22:56


C’est le sujet du moment. A en juger par les articles que nous offrent les médias, le sujet est de toutes les conversations.

Je vais être franc je ne comprends pas ce débat et ce pour au moins deux raisons :

1/Nous sommes aujourd’hui au terme d’une démarche initiée en 1997 (Lionel Jospin était premier ministre pour mémoire) par la communauté européenne qui édicta les règles de la dérégulation des services postaux et la mise en place progressive de la concurrence.
Depuis, comme prévu… en 97, les remparts postaux se sont effrités, d’abord sur les volumes importants ( concernant les entreprises essentiellement) puis les colis ( pour les particuliers), maintenant les courriers entreprises et très prochainement les courriers des particuliers.

Ce qui arrive aujourd’hui est écrit depuis 12 ans.

2/Notre quotidien a évolué, les volumes postaux «  nos envois de lettres » chutent, les courriers ne représentent plus que 15% du chiffre d’affaires de la Poste (merci internet). Le e-commerce, les télé-déclarations, les courriels éliminent peu à peu le courrier papier tel que nous l’avons connu.

Aujourd’hui, plus de 11 000 bureaux de poste maillent le territoire dans une logique d’implantation qui date de la première guerre mondiale et des besoins de l’époque. Le modèle actuel doit évoluer, une étude interne de La Poste indique, par exemple, que le coût de distribution par un guichetier d’un timbre à 0,56 centimes est de…5 euros. Surréaliste !

OUI, je suis, moi aussi attaché, à MA POSTE, mais je le crains… ce n’est plus un sujet.

Notre démarche aujourd’hui, je le pense, doit être pragmatique, il nous faut interpeller le gouvernement sur les « vrais » sujets :

Quel projet de développement économique pour La Poste ( développement de solutions de datamining, de virtualisation et de dématérialisation des courriers, de nouvelles solutions de communications,…)?

Quelles garanties salariales pour les salariés actuels et futurs ?

Quels engagements pour la continuité du « service public » ( bureaux de poste itinérants) et quel budget pour cela ? quelles garanties pour les ex usagers ?

Quelles garanties concernant la présence majoritaire ( à minima) de l’Etat au capital de la Poste ?

L’Etat a développé plusieurs milliers de points de contacts dans les bureaux de tabac notamment, quid de la libre concurrence quand les structures postales étrangères voudront elles aussi bénéficier de cette approche pour couvrir le territoire ?



Parce que les enjeux sont la… non pas dans le statut en lui-même mais dans ce que fera l’Etat de SA Poste. Exigeons des engagements irrévocables de la part du gouvernement.

C’est le vrai sujet, à défaut de négociation et d’engagements, je crains que rapidement, pour des raisons financières, l’Etat se désengage, entraînant cohortes de dommages collatéraux… que nous observons actuellement chez d’autres entreprises ex-publiques.

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 22:18



Une rentrée sans encombres…majeurs malgré une évidente tension liée à la grippe A.  Sur ce sujet l’éducation nationale et la municipalité semblent avoir mis en place les moyens prophylactiques à priori nécessaires.

Naturellement les défaillances structurelles subsistent, au gré des rencontres avec les parents des différents groupes scolaires, j’ai retenu :

JL Marquèze : Pas de parc informatique interconnecté (nous en sommes au siècle dernier)

A.France : Une cantine…toujours en travaux (à quand la fin…)

Groupe Pasteur : Des locaux vétustes, des craintes réelles si l’hiver est aussi rude que l’an passé

Et surtout pas ou très peu d’accès à la piscine, des équipements sportifs délicats d’accès…

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 12:51

J’ai appris ce dimanche et avec une infinie tristesse le décès de Roland PATRZYNSKI. Roland était responsable de l’opposition à Limeil Brévannes et secrétaire départemental de l’UMP.

Mes meilleures pensées vont vers toi Tamara.

Au-delà des aspects politiques, je nourrissais une amitié profonde et même si politiquement nos avis divergeaient régulièrement, nos échanges nourris étaient toujours empreints d’un grand respect.  

Travailleur acharné, idéaliste, Gaulliste de la première heure nous nous étions rencontrés  il y a deux ans dans le cadre de la préparation des élections municipales. J’avais fait le choix de le rejoindre, non pas pour la couleur politique qu’il représentait mais pour l’homme de conviction qu’il était.

Aujourd’hui Limeil Brévannes perd un grand monsieur, la municipalité en place perd quant à elle un opposant de la trempe de ceux qui font réfléchir au quotidien,  font grandir et nourrissent l’esprit démocratique.
Nous ses compagnons nous perdons un ami. 

Roland, tu as été et tu resteras pour moi un exemple, un point d’ancrage, j’ai beaucoup appris à tes cotés, je tiens aujourd’hui avec sincérité, humilité et respect à te remercier... à te rendre hommage.

Merci Roland.

Philippe

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 22:58

Limeil Brévannes : 10 385 inscrits // 3 959 votants //3 838 exprimés

Liste

Total exprimés

%

M.BARNIER

 (UMP)

920

23,97%

M.COHN BENDIT

(Europe Ecologie)

651

16,96%

M.DESIR

(PS)

526

13,71%

M.LE HYARIC

(Front de Gauche)

463

12,06%

Mme DE SARNEZ

(MoDem)

284

7,40%

M.DUBOIS

(Front National)

231

6,02%

Autres listes

763

19,88%

 

Nous tenons à remercier chaleureusement les brévannaises et brévannais pour le soutien important manifesté lors de cette campagne.

Naturellement, le score réalisé par le MoDem est largement en deçà de nos attentes et de nos espérances. En décalage avec les nombreuses marques de soutien observées lors de nos nombreux échanges locaux.

Conséquence d’une campagne MoDem « nationale » inadaptée comme beaucoup l’ont dit ?

possible

Résultat d’une campagne d’image parfaitement marketée par Europe Ecologie aidé par un contexte « homien » parfaitement à propos?

Probable

Suite logique de la stratégie d’attente et de silence permettant d’éviter le vote sanction « anti Sarko » orchestrée par l’UMP ?

Assurément

 Mon sentiment est que l’abstention gigantesque, reflet du désintérêt croissant des français pour les institutions européennes, trouble l’analyse de ce scrutin.

 Je ne souhaite pas occulter le modeste score de notre mouvement mais force est de constater que les résultats de cette élection sont directement la conséquence de la non campagne du parti socialiste, de la stratégie attentiste de l’UMP et d’une habile approche de communication d’Europe Ecologie.

 Les partis dans leur ensemble, n’ont pas su mobiliser les français pour cette élection. Alors à défaut de débats construits, les électeurs avaient le choix entre le soutien de l’action nationale en votant UMP ou la défiance à celle-ci en votant EUROPE ECOLOGIE seule alternative jugée crédible.

Pourquoi EUROPE ECOLOGIE ?

Ne serait que dans le choix (pertinent) du nom de la liste EUROPE ECOLOGIE, nous votions pour quoi ? L’EUROPE, nous aspirons à quoi ? à plus d’ECOLOGIE. Associé à une approche média habile à la fois populaire (on se tutoie, registre lexical simple ) et boboesque (on fait le buzz sur la toile, on s’associe à Eva Joly) et c’est le succès !

Reste maintenant pour eux à confirmer et à faire vivre les valeurs défendues sur le long terme. Une liste REGIONALES ECOLOGIE pour les prochaines échéances électorales ?

Mais ce que je retiens au-delà de la surprise « verte », c’est qu’au-delà des partis les idées sociales, pragmatiques et écologiques (sans effet marketing) progressent et recueillent votre attention.

 

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 13:07

Nous arrivons au terme de la campagne européenne 2009.

Dimanche chacun d’entre nous placera son « intime conviction » dans l’urne.


Pour ma part, dimanche,  mon choix se portera naturellement sur le Mouvement Démocrate pour lequel, vous le savez, je milite activement. Au cours des multiples échanges, loin des postures dogmatiques, j’ai pu constater que nous nous rassemblions sur des valeurs et des positions fortes et je le pense et l’espère porteuses d’espoirs.

Je pense que nous pouvons dire qu’au sein du Mouvement Démocrates nous sommes :

Fondamentalement européens

En défendant l’idée que l’Europe est l’entité la mieux adaptée pour l’activité économique et sociale de notre pays. A ce titre, il est capital que nos « futurs » élus soient des élus actifs, présents au parlement européen. Nos élus ont déjà démontré lors de la précédente mandature leur implication. L’Europe, c’est aussi, pour nous français et européens…  60 ans… de paix.

Profondément humanistes

En soutenant que l’argent et le profit doivent se mettre au profit des hommes. Si le profit permet a notre économie de croitre et de garantir notre confort cela ne doit rester qu’un moyen pas une finalité. Nous devons faire cesser les dérives malsaines du fric pour le fric en bannissant les paradis fiscaux ou tout du moins en limitant leur impact et en supprimant le G8 pour le remplacer par un G20 intégrant plus largement les différents peuples et en particulier l’Afrique. Nous souhaitons créer une bulle inviolable et non concurrentielle permettant de garantir à chaque européen, l’accès à la formation, à l’éducation et à la santé.

 Durablement responsables

En orientant nos choix politiques vers les méthodes et processus durables, en formant nos jeunes sur les métiers « verts », en favorisant les solutions durables au détriment des autres, en permettant à nos agriculteurs de conserver des organisations à taille humaine délivrant des produits sains. En luttant contre l’exportation «  subventionnée »  de nos produits agricoles qui tue l’agriculture  des pays émergents.

Assurément citoyens

En s’assurant de l’assiduité de chacun de nos élus, en rendant publiques les dispositions prises par le parlement, en permettant à chaque citoyen de s’exprimer au travers de débats préalablement aux prises de décisions majeures.

Je vous invite toutes et tous, dimanche à voter et à soutenir ces idées.

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 21:35

En consultant le castor d’avril dont une partie est consacrée au budget, vous constaterez, je pense comme nous, que la mairie fait un louable effort de communication et d’explication.

La maquette est claire, le texte limpide et concis… du bel ouvrage.

                                    

En synthèse, nous retenons que la municipalité fait tous ses efforts pour maintenir son offre auprès des brévannais malgré le désengagement de l’état,  l’installation de détecteurs de mouvements en lieu et place des interrupteurs permettant de générer 10 000€ d’économie d’énergie , le soutien majeur de la municipalité (400 000€) vis-à-vis du tissu associatif…. Et surtout 0% d’augmentation de nos impôts !




Cependant, dans la partie réservée à l’opposition, quelques lignes attirent ensuite notre attention

 

 


Si cette information s’avère, le recours à un emprunt  dans une ville (comme l’indique fort justement M. le Maire) qui tente de se relever d’une faillite…est il opportun ?

Nos questions sont simples :

Oui ou non y  a  t il eu nouvel emprunt ?

Si oui pourquoi ce nouveau crédit ? Pourquoi ne pas communiquer cette information librement aux brévannais ?

 

Merci monsieur le maire de nous éclairer sur ce sujet.

 

 

Repost 0
Published by Ph.GERBAULT
commenter cet article