Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 02:35

regionales-2010.jpg 

Vous êtes nombreux à me demander de m’exprimer sur les résultats électoraux de dimanche soir. Pour être sincère, j’hésitais à le faire…la déception est grande.

Oui naturellement, les résultats MoDem sont catastrophiques. Mais je vais être franc, ce n’est pas ma principale source de déception.  Je suis en effet atterré par les résultats globaux, par le taux d’abstention faramineux, par les résultats du Front National mais aussi par le ridicule et la pauvreté des commentaires de nos politiques sur nos chaînes de télévision dimanche. On ne peut pas à mon sens fustiger l’abstention et enchaîner des propos  démagogiques et vides de sens durant des heures.
Quand je vois JL Mélenchon se précipiter pour claironner que les résultats du Front de Gauche sont meilleurs que ceux du MoDem…on mesure la profondeur de la ligne politique du Front de Gauche. Et les lieutenants de Sarkozy qui répètent à l’envi qu’il ne s’agit pas d’un vote sanction contre l’UMP puisque les électeurs ne sont pas déplacés… les mêmes lieutenants qui chantaient victoire il y a quelques mois lors des Européennes…alors que l’abstention était encore plus forte = Ridicule !

Pour ma part, je considère que 65% du corps électoral vient à l’occasion de cette consultation de refuser les lignes démagogiques et stériles de nos politiques.

65% car aux 52% d’abstention réelle, il convient d’ajouter les 13% de votes FN car pour moi le vote FN est une sorte d’abstention « active ».

Vous insistez… ok, je vous communique ma vision  personnelle de ces régionales, vous l’aurez voulu, vous aurez un billet plus long qu’à l’accoutumée

grand-ecart.jpg

U.M.P :

A vouloir diriger systématiquement l’attention au profit de son auguste personne, notre président rend inaudible les propos de ces leaders régionaux. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent…ils restent les prisonniers (volontaires…enfin nous l’espérons) des gesticulations médiatiques de leur leader.

Je pense que les français sont lassés.  De plus il paie aujourd’hui son approche de bipolarisation forcenée, à siphonner à gauche, à droite on finit par se siphonner soi-même…je ne suis pas certain que l’électeur habituel de la Gauche moderne soit ravi de confier son bulletin dans les mains de Philippe de Villiers…c’est le grand écart idéologique.

Et la droite républicaine profite de ces élections pour réaliser son plus mauvais score depuis le début de la cinquième république.

 rose-fanee.jpg

Parti Socialiste :

Une Martine Aubry relookée au  propre comme au figuré, des tensions internes en veilleuse, une présence régionale très forte, un surf anti Sarkozy audible.

Mais surtout, au même titre que le vote Europe Ecologie fut le vote par défaut aux européennes, je pense que le vote PS aux régionales est surtout l’addition de trois types d’électeurs :

1/ Bien sur et en premier lieu le socle de socialistes convaincus et des satisfaits des bilans locaux

2/ Les déçus du Sarkozysme souhaitant s’exprimer un vote protestataire mais républicain

3/ Le retour à un vote « classique » d’une partie des électeurs séduits par la modernité et le ton décalé instauré par Europe Ecologie lors des Européennes de 2009.

Mais je pense que le Parti Socialiste aurait tort de se satisfaire de ce score, c’est une manifestation anti sarkozy avant d’être une adhésion à la ligne actuelle du PS.

 sexy-centriste.jpg

MoDem

François Bayrou a mangé l’écran durant les européennes, s’est effacé (comme souhaité par beaucoup) lors des régionales.  Ok sauf qu’en l’absence de François Bayrou, il n’y pas (encore) de relais efficaces…ce fut donc le silence total…assourdissant et un score divisé par deux.

A cela une ligne politique qui n’a pas retenue l’attention, la promesse  « humaniste » ne perçant pas.
Pas simple d’être centriste en 2010…ET centriste cela signifie aussi, je le pense, se positionner en fonction des idées au dessus des deux pôles (gauche et droite). Le NON systématique à la droite a fait du MoDem une force de centre gauche, le MoDem se coupant donc d’une partie de son électorat.

Je pense mais cela n’engage que moi, que pour beaucoup de sympathisants MoDem, le sens du combat est (et doit être) celui des idées et du refus des dogmes via une ligne politique réellement indépendante.

Et un score de 4,3% qui fait mal

marketing-mix.jpg 

Europe Ecologie

Les rois du marketing politique, rendons à Europe Ecologie ce qui leur appartient, à savoir un réel sens de la posture médiatique, un tribun (Cohn Bendit) hors catégorie, une ligne de communication moderne…rien à dire.

Reste le fond et la cela se gâte…quelle est la ligne politique d’Europe Ecologie ? celle des verts, gauchisante et opposée à l’économie de marché ? celle des associations  militantes qui soutiennent Europe Ecologie, dogmatiques et moralisatrices ? celle des ralliés du Ps ouverte à l’économie de marché…bref c’est flou.

Et au final, je crains que tout cela ne soit qu’un assemblage de circonstance sans fondement politique réel. Déjà leur score s’effrite (par rapport aux européennes) et s’effondrera aux présidentielles faute de présidentiable crédible (Cohn Bendit ne se présentant pas).  


 bonimenteur.jpg 

Front De Gauche

Vintage…Un JL Mélenchon  adepte des vieilles techniques oratoires du siècle dernier directement issues des bonimenteurs de nos marchés d’antan et qui tente de nous faire prendre des vessies pour des combats politiques…allié à Marie Georges Buffet, sympathique mais essoufflée dans un PC moribond.

Et même si je côtoie chaque jour ou presque des militants du Front forts sympathiques et engagés,le front de Gauche est malheureusement que l’archétype de l’opportunisme en politique.

 JL Mélenchon quitte le PS il y a quelques temps l’accablant de tous les maux… pour ensuite construire toute sa stratégie électorale (de premier tour !) aux Régionales pour pouvoir s’allier au PS…J’exagère ? Consultez le blog du PG, le blog de JL Mélenchon et vous serez surpris de constater que le principal combat du Front de Gauche pour le premier tour fut de contrer le MoDem craignant que celui-ci fusionne au second tour avec le PS et le prive ainsi de mandats de conseillers régionaux. C’est ce que l’on appelle une approche politique riche et argumentée non ?

A titre d’exemple et pour éviter d’entendre dire qu’il s’agit de ma part d’un jugement hâtif et partisan, je ne poserai qu’une question :

Qui est capable de me dire si le Parti de Gauche accepte ou refuse (comme le PC) l’économie de marché ?

Pour moi le Front de Gauche, c’est uniquement et malheureusement se servir de combats valeureux passés mais dépassés pour placer en orbite, par le travail de militants et sincères, quelques apparatchiks.

 

Au final d’aucuns diront que rien ni personne ne trouve grâce à mes yeux…ce n’est  pas complètement faux. Faire de la politique doit être désintéressé, permettre de satisfaire des ambitions collectives et non personnelles, malheureusement nous en sommes loin. 

 

Et donc 65% d’abstention…

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

herve 27/03/2010 13:57


Une bonne analyse, je trouve de ses elections desastreuses !

Je te rejoins sur les ecologistes, bien que j'aurais noté "imposture mediatique", plutot que posture. En quoi, une personne comme cohn bendit peut representer une ecologie moderne et crédible ? Je
n'aurais pas le meme avis tranché pour cecile duflot, que j'attend de voir à l'oeuvre. Comment va t'elle pouvoir imposer ses lignes de programmes avec un PS qui se gargarise de son immensssseeeee
succès ! Le Ps retombe une fois encore dans ses travers, enfin dans son habituel dictature de la pensée unique. Le "choix" de Aubry par les militants est revelateur de cette hegemonie voulu par le
PS et sa dictatrice en herbe.

Le modem, ou plutot Francois Bayrou s'est engagé dans un combat inutile envers Nicolas Sarkozy. A force d'emprunter les bottes du PC-PS-Parti de gauche, il a rendu inaudible son discours, et la
pseudo neutralité qui pourrait etre la force du Modem.
Encore faudrait il qu'il y ait une dose de proportionnel pour que le modem puisse etre une force politique. Aujourd'hui, je ne vois pas de solutions "isolées" pour ton parti...

L'ump s'est pris en effet une raclée mémorable !
Ceci dit, tout est à relativiser. La campagne de denigrement, d'insultes que subit le president, et tous les membres de l'ump a fini par "payer".
Les difficultés economiques mondiales font toujours aussi peur aux francais, bien que nous subissions la crise d'une facon très attenué par rapport aux autres pays.
Le president est omnipresent... C'est une réalité et une volonté de sa part. De fait, il n'a pas les traditionnels ministres "fusibles".
Ajoutons à cela, le fait que les elections à mi-mandat sont toujours desastreuses pour le parti en place, et que malgré tout ca, la gauche réunie ne fait que "53%" des votants, avec une forte
abstension des electeurs de droite (villepiniste, et autres) et du modem je pense.


Le réel bilan se fera dans deux ans !

Ps : pas un mot sur le FN qui est pour moi, comme tu l as dit, un vote contestataire.


Ph.GERBAULT 27/03/2010 16:17


Oui hervé, je suis d'accord, le bilan réel est pour 2012.
Merci pour ton commentaire