Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 15:45

  

  Castor-Octobre-2010.jpg

 

Je ne voulais pas faire ce billet, non vraiment pas, peur de me répéter.

Mais quand je feuillète le castor…je suis lassé de voir éternellement les mêmes rengaines, la même langue de bois, les mêmes circonvolutions politiciennes.

Notre "Castor" municipal est devenu essentiellement un lieu de propagande politique anti gouvernement.

Les brévannais supportent le poids économique d’une publication qui au fil des pages et des sujets « flingue » la politique du gouvernement au détriment de sujets brévannais de fond, en tout cas c’est mon avis, je vous en laisse juge.

Pour cela, je vous invite à consulter le Castor d’octobre, vous y découvrirez en Une, une magnifique photo de syndicalistes drapeaux sur l’épaule…et au fil des pages les diatribes partisanes habituelles :

Page 3 : Titre : « Sécurité : le double discours de l’état ».

Page 5 : Edito du maire sur le thème de la retraite : « La retraite à 60 ans est un choix de mode de vie »

Page 8 : Titre : « Désengagement de l’état, la sécurité, baisse de moyens et transferts de charges »

Page 19:Photo de syndicalistes Sud et pleine page sur le militantisme (Sud naturellement) d’un brévannais.

Sincèrement, je ne me reconnais pas dans ce Castor d’octobre ni dans son titre « Limeil-Brévannes manifeste », aucunement, à mon sens, représentatif de Limeil Brévannes et des Brévannais.

Vous connaissez mon opinion critique sur l’action du gouvernement actuel en général et sur la réforme des retraites en particulier, on ne pourra pas donc pas me taxer de pro-Sarkozysme  primaire mais après lecture de ce Castor, je pense, qu’une fois encore, Limeil Brévannes et les Brévannais sont relégués au second plan au profit de la lutte politique nationale de notre édile.

Salutations brévannaises

Partager cet article

Repost0

commentaires

stephane 26/09/2011 22:43


Voilà plus de 4 ans que j'habite Limeil, et j'ai voté pour Rossignol en 2008, d'abord séduit par le personnage. Aujourd'hui, si je regarde en arrière, je cherche en vain ce qui a été fait par la
mairie. Rien. Pas d'investissement, que dalle. Je suis consterné de la faiblesse des équipements, surtout en bas de Limeil, pas de terrain de sport, pas de square, et surtout j'ai le sentiment
qu'il n'y aucune perspective. Les seules choses nouvelles : un tas de saloperies fumantes, beaucoup de bétonnages, quelques places de parking gagnées en tronçonnant les rares arbres qui
subsistaient. Toujours moins d'espace. En revanche, on est content : Rossignol passe souvent à la télé.


Ph.GERBAULT 30/09/2011 08:05



Merci STéphane pour votre commentaire.


Il est clair que le bas de Limeil n'est pas embarassé par les espaces de jeux pour enfants !


 



Martine 06/11/2010 01:08


Tu sais, nous assistons à la même attitude pendant les conseils municipaux, ce sont en permanence des déclarations de politique politicienne anti-sarkozistes primaires, des voeux
anti-gouvernementaux, des attaques et provocations à l'encontre de notre groupe, et pendant ce temps l'énergie qu'ils mettent à déverser cette hargne, ils ne l'utilisent pas à traiter
convenablement les affaires de la commune. J'en veux pour preuve, entre autre, ce qui s'est passé au dernier conseil municipal, lors du vote du Plan Local d'Habitation, rédigé par la communauté
d'agglomération et engageant notre commune pour les 6 années à venir : C'était truffé d'incohérences, que nous avons démontrées, mais aucun membre de l'équipe municipale et pas même le Maire ne
l'avaient lu. Gros embarras du moment, mais ils ont tout de même tous voté pour! Quelle honte!!! Voilà comment sont prises les décisions pour notre commune, pas étonnant que les conséquences en
soient si désastreuses. Nous en faisons malheureusement le constat au quotidien.


Etienne Denoel 04/11/2010 21:32


le castor outil de propagande rien de nouveau, en plus son papier a une drôle d'odeur, pas très écolo tout çà !

Justement le papier est recyclé...info ou intox ??


Martine 03/11/2010 02:27


Il est en effet tout à fait scandaleux que le budget de communication de la ville(40 000 € par an) soit supporté par les contribuables de la commune, alors que, comme toi bon nombre de Brévannais
ne se retrouve pas dans l'esprit des articles qui y sont déversés. Réclamons une information loco-locale objective ....si possible.
Martine