Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 13:32

rain-man-photo.jpg

 

On s’étonnera encore lors des prochaines échéances électorales du taux élevé d’abstention, marqueur du désintérêt des français pour la chose politique.

Partiale, partisane et malheureusement souvent sujette à dérapages financiers en tous genres, notre classe politique s’illustre  trop souvent à la une des médias pour des sujets …impensables pour ceux qui doivent incarner, à mon sens, probité et d’honnêteté.

Cette année, la liste des dérapages présumés (présomption d’innocence bien sur)est tellement longue qu’un billet quotidien ne parviendrait pas à conter (ni à compter d’ailleurs) ceux-ci exhaustivement.

Les affaires, associées à la trash politique orchestrée par les élus de peu de voix (JL. Mélenchon en est le plus bel exemple) ne profitent pas à redorer le blason de nos politiques.

Cependant l’affaire de Karachi franchit un nouveau palier.

Mort d’hommes, soupçons concernant nombres de politiques de premier plan jusqu’au sommet de l’état, cette affaire est de nature à faire trembler notre classe politique. Si l’affaire Woerth fut l’Affaire de 2010, l’Affaire Karachi risque bien d’être celle de 2011.

Avec un impact probablement différent en raison de la multitude des personnes mêlées mais aussi de la connexion avec d’autres affaires en devenir comme celle concernant les comptes de campagnes du candidat Balladur en 1995.

Affaire connexe ou on apprend que les comptes de campagnes de Balladur auraient été validés au forceps,où un versement sur le compte de campagne de  10 millions de francs, à priori, recueillis lors de collectes militantes ... sauf que 50% de ce versement a été fait…en billets de 500 francs…pas vraiment crédible!

Et last but not least, une affaire de dernière minute évoque un chantage de la part d’un consultant luxembourgeois  proche du dossier Karachi  auprès des autorités françaises. Celui-ci aurait extorqué plusieurs millions d’euros…pour solde de tout compte (de tout silence ?).

Les français, souvent raillés par la presse internationale, doivent se préparer, une nouvelle fois  à une année 2011 sous le signe des affaires.

Nous sommes loin de la démocratie mature, loin de la transparence et de l’approche exemplaire promise par le candidat Sarkozy en 2007.

Nous sommes dans la basse politique, chaque jour apportant une nouvelle pierre à la honte  que nous ressentons pour nombre de  nos politiques.

Au final, ce sont les vrais enjeux des français, le chômage, la dureté de la vie, l’accès aux soins et à l’éducation…qui passent à la trappe au profit des explications fumeuses de nos dirigeants sur leurs combines.

Triste automne...

 

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/temps-forts/article/4162436/Soupcons-de-chantage-sur-Sarkozy.html

Photo: rain man Par fuoriposto / argo72 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Niouininon 01/12/2010 11:53


Oui, Monsieur FJ PONT! d'autant plus qu'ils sont passées dans une commissions pour avoir le droit de lever le secret défense sur cela.
Mais cette commission a un avis juste consultatif...donc la balle est dans le camp du gouvernement, il peut décider seul de rendre tous les éléments publics en levant le secre défense!


Francis Pont 29/11/2010 16:07


Si l'Exécutif français et son Chef en particulier sont sûrs d'eux dans cette lamentable affaire de Karachi et veulent enfin prouver leurs bonnes résolutions et leur intégrité plutôt que d'apporter
mépris et railleries au difficile travail des magistrats et des journalistes...qu'ils lèvent en totalité et une bonne fois pour toutes les derniers "secrets défense " qui servent encore de
paravents bien commodes pour certains politiques actuellement au pouvoir.
" Chiche ! "
F.J.Pont