Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 04:12

image-anelka-domenech-juin-10.jpg

La France du Nicolas «  Cass’toi pov’ con » irrité par le manque d’allégeance de certains, la France du Nicolas qui insulte son instituteur parce que la note de français n’est pas au niveau de ses attentes viennent se mêler à la France du Nicolas footeux, injuriant son entraîneur,  ne supportant pas  la critique.

Les limites du convenable et même sans aller au convenable les limites de la normalité sont déplacées et largement,  j’entends nos anciens dire : « Avant ce n’était pas comme ça ».
En effet.

Pour l’amusement, je vous pose la question :

Imaginez- vous « cass’toi pov’ con » dans la bouche du Général de Gaulle ou de François Mitterrand ?
Imaginez-vous un Nicolas de 11 ans dans les années 50 insultant son instituteur ?
Imaginez-vous les propos footballistiques des derniers jours dans la bouche de Michel Platini ?

Hautement improbable…

Notre société et les comportements évoluent certes, certaines valeurs semblent tomber en désuétude, les notions de « respect » ou de  « savoir-vivre » deviennent conceptuelles et quelque peu surannées.

 Les modèles, les référents, porteurs et véhicules de ces valeurs disparaissent les uns après les autres.  

Comment demander à Nicolas 11 ans de respecter son instituteur si l’idole footballistique dont il porte le maillot, acheté à grand prix, ne parvient pas lui même à réprimer sa frustration  et injurie son entraîneur ?

Comment reprocher au Nicolas champion de football son incartade verbale si notre président de la république lui-même s’illustre par des dérapages verbaux incontrôlés ?

Enfin, vous noterez …qu’aucun de ses Nicolas médiatiques ne daignent après coup… faire amende honorable et s’excuser !

 

Je salue et assure de mon affection tous les Nicolas qui font mentir les propos tenus dans ce billet ;-)

Photo : Une de l'équipe du samedi 19 juin 2010

Partager cet article

Repost0

commentaires

Kopa 23/06/2010 18:04


Y avait pas que anelka, c'est tout les joueurs!
et cest pas fini!
Il faut remettre des règles fortes et les faire appliquer